Lompolo Koné (1921-1974)

Né en 1921. Il a démarré sa scolarité à l’école primaire de Banfora et de BoboDiolasso, puis à l’Ecole Primaire Supérieure et enfin à l’école normale William Ponty en 1938. Il a été directeur d’école à Banfora puis de l’école d’administration à Ouagadougou. Il fut rédacteur en chef de la revue des centres culturels en AOF, trait d’union de 1953 à 1957. Il dirigea aussi Visages d’Afrique, organe du Cercle d’activités littéraires et artistiques de HauteVolta. En 1957, il effectua un stage à l’école nationale de la France d’Outremer. Après l’indépendance de la HauteVolta, il a été secrétaire d’état aux affaires étrangères et conseiller technique au cabinet du premier président de la république Maurice Yameogo (1960/1961) puis ministre des affaires étrangères entre 1961 et 1966. Il est considéré comme l’un des pionniers du théâtre burkinabé. 

Bibliographie

La jeunesse rurale de Banfora, pièce de théâtre [obtient le prix André You de l’Académie des sciences d’outre mer en 1936].

« Une belle leçon », BEAOF, n°1, 1949, p.47-48.

« Soma Oulé ou l’évocation des randonnées qu’entretenait le Kénédougou vers Banfora », Trait d’Union, n°3, 1953.

Au pays des paysans noirs, pièce de théâtre [remporte la finale de la coupe théâtrale de l’AOF, le 7 juillet 1957].

« La jeunesse rurale de Banfora (HauteVolta) devant le dilemme tradition progrès. Mémoire. Ecole nationale de la France d’Outre-mer, 1958.

Le soleil dans les yeux, Abidjan, NEA, 1974.

Cahier de l’école normale William Ponty

Le tirailleur revenu au village, s.d., 55p. (1941).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les voix africaines de la « bibliothèque coloniale » (Afrique Occidentale Française, 1900-1960).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search