Anatole Coyssi (1915-1954)

Né à Ouidah au Dahomey le 12 juillet 1915, il est le fils de Tokpo Anato et de Nonnonga. Ancien élève de l’école normale William Ponty, il a effectué sa carrière d’enseignant au Dahomey. Il a été détaché au service de la radiodiffusion de Cotonou. Il fut un collaborateur de l’Almanach du pèlerin. Il est l’auteur d’articles scientifiques, de contes, de pièces de théâtre et d’un recueil de traditions orales.

Bibliographie

Tanquieta. Un poste de brousse au Dahomey, Lille, Hélio MEA, 1943, 95p.

« La honte la plus meurtrière que le couteau », Présence africaine, n°3, 1er trimestre 1948, p.451-459.

« Un règne de femme dans l’ancien royaume d’Abomey », Etudes dahoméennes, n°2, 1949, p. 5-8.

« Cérémonie pour la nouvelle récolte », Echo des missions africaines de Lyon, n°4-5, juillet-août 1949, p.8

Quelques contes dahoméens, Paris, Nathan, 1950, 64p.

« Le Héti incarné », France-Dahomey, n°91-92-93, 15 novembre 1955.

« La tortue, le bélier et le bouc », France-Dahomey, n°94-95, 25 novembre 1955.

« L’arrivée des Alladahonou à Houawé », Etudes dahoméennes, n°13, 1955, pp. 3334.

Une réflexion sur « Anatole Coyssi (1915-1954) »

  1. C’est incroyable comme cette seule page me bouleverse ! Mais totalement. Mon grand père Anatole est décédé avant ma naissance en 1972 et mon père récemment en 2016 et des deux RIEN n’a été laissé des écrits dont je viens de lire les intitulés ici, disparus, effacés alors même que la mémoire de mon grand père subsiste… je découvre l’existence de certains ici même…
    Avoir un jour ces pages devant mes yeux …. est devenu aujourd’hui comme vivre sur Mars… un rêve. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les voix africaines de la « bibliothèque coloniale » (Afrique Occidentale Française, 1900-1960).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search