Amadou Dugay-Clédor Ndiaye (1836-1937)

Amadou Dugay Clédor est né en 1836 à SaintLouis. Fils de spahi, il fréquente l’école des fils de chefs à SaintLouis, puis il devient instituteur.  Il est l’un des fondateurs du Parti des jeunes sénégalais en 1914. Il démissionne de son poste d’instituteur pour s’engager pleinement en politique et collaborer avec Blaise Diagne. Il est élu maire de Saint-Louis, fonction qu’il exerce entre 1919 et 1925. Il est également président du Conseil colonial de 1925 à 1933. De 1927 à 1934 il est rédacteur en chef du journal La France coloniale[1]. Dugay Clédor est l’unique africain à faire partie des membres du jury décernant le prix annuel de l’AOF.

Bibliographie

La Bataille de Guilé, Saint-Louis, Imprimerie du gouvernement du Sénégal, 1912

De Faidherbe à Coppolani : les gandiols-gandiols au service de la France, Saint-Louis, Imprimerie du gouvernement du Sénégal, 1913

La bataille de Guilé suivi de De Faidherbe Coppolani ou Les Gandiols Gandiols au service de la France, Saint-Louis, Imprimerie du gouvernement du Sénégal, 1931, 143 p.

Sur le web

http://senegalmetis.com/A11_Cledor_Dugay.html 

[1] Lüsebrink, op. cit., p.85

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les voix africaines de la « bibliothèque coloniale » (Afrique Occidentale Française, 1900-1960).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search