Le Bulletin de l’Enseignement en AOF (1913-1959)

LE BEAOF, UNE REVUE POUR QUOI FAIRE ?

Une « vieille tradition de l’Enseignement français »

Une revue officielle inégalement investie par les autorités

Construire l’école en commun : une revue collaborative ?

Une triple vocation: administration, pédagogie, ethnographie

LES CARACTERISTIQUES DE LA PARTICIPATION AFRICAINE  DANS LE BEAOF

Une participation fluctuante et inégalement répartie au sein de l’AOF

Brève sociologie des contributeurs africains du BEAOF : « voix des humbles » et écrits de jeunesse ?

Une production diversifiée

LE BEAOF AU SEIN DE L’ESPACE PUBLIC COLONIAL

Une revue « à rayonnement local »  mais de longue durée

La singularité du BEAOF : une participation africaine massive

Antichambre des revues plus prestigieuses et pépinière des savoirs ethnographiques

La presse, principal vecteur de la prise de parole dans l’espace public colonial

Des revues aux livres : un parcours plutôt rare

Des revues comparables ?

Les voix africaines de la « bibliothèque coloniale » (Afrique Occidentale Française, 1900-1960).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search